Est considéré comme accident de travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail à toute personne salariée.

Est également considéré comme accident du travail, l'accident survenu pendant le trajet de la résidence au lieu de travail et vice-versa.

En 1990 il y a eu 26 millions de journées de travail perdues à cause des accidents. Cela représente environ le travail annuel de 110 usines employant chacune 1000 ouvriers.

LES CONSÉQUENCES DE L'ACCIDENT SONT :

En 1990 il y a eu 26 millions de journées de travail perdues à cause des accidents. Cela représente environ le travail annuel de 110 usines employant chacune 1000 ouvriers.

Pour la collectivité : Le coût des accidents.
Pour l’individu : La souffrance, l’hospitalisation, les soins, les infirmités, les mutilations, l’invalidité,...
Pour l’entreprise :
La désorganisation des ateliers, les bris de machines et de matériel, la perte de temps, la perte de production,...

Retour page Présentation Comment éviter l'accident ?
Page suivante
Page précédente Page Index